Lia Rodrigues

Lia Rodrigues

Lia Rodrigues (1956, Brésil), danse


Lia Rodrigues est au premier plan de la dance contemporaine brésilienne, réalisant des chorégraphies audacieuses d’une grande virtuosité technique. En 2003, elle a installé sa compagnie de danse dans une favela de Rio où, depuis lors, elle dirige l’école de danse gratuite de Maré, créant avec la population des expériences et des opportunités.


Compte rendu du Comité des Prix Prince Claus 2014

Avril 2014


Danseuse et chorégraphe, Lia Rodrigues (1956, São Paulo) réunit l'art et la vie en combinant une œuvre d’une grande virtuosité avec un engagement social. En 1990, elle laisse derrière elle une brillante carrière en Europe et devient une figure emblématique des cercles de danses au Brésil. Elle monte la Lia Rodrigues Companhia de Danças et crée le festival Panorama Rioarte de Dança. Choquée par l’omniprésence des inégalités sociales, elle installe sa base à Maré en 2003, l’une des plus vastes favelas de Rio.

 

Rodrigues met sur pied le premier centre culturel de la favela en collaboration avec des membres de la communauté Redes de Desenvolvimento da Maré. En 2011, elle lance l’école de danse gratuite de Maré où près de 200 étudiants participent à des workshops et à des cours de prise de conscience du corps, de danse contemporaine et de danse créative, ainsi qu’à des formations d’ordre pratique et administratif.

 

Les audacieuses chorégraphies de sa compagnie sont techniquement superbes. Elles vont au-delà des limites de la danse en explorant par le corps, la pauvreté, l’histoire, la violence et la citoyenneté. Incarnat (2005) évoque les épreuves et les sentiments que suscite la souffrance de l’autre. Pororoca (2009) traite de la différence et de la rencontre de courants contraires.

 

Les répétitions sont ouvertes aux membres de la communauté pour susciter de nouvelles manières de penser et de faire. La compagnie organise des tournées et participe à des festivals, se faisant ainsi connaître à un large public au niveau local et international. Les spectacles et les cours sont gratuits à Maré. Les bénéfices des activités externes sont réinvestis.

 

La Fondation Prince Claus rend hommage à Lia Rodrigues pour l’audace et la nouveauté de ses chorégraphies qui génèrent un nouveau langage de danse au Brésil ; pour son combat actif contre l’inégalité sociale en offrant des formations pratiques, une critique réfléchie et une approche enthousiasmante de la pratique de la danse contemporaine ; pour sa démonstration que les favelas sont des lieux d’apprentissage, de dynamisme, de créativité culturelle et de construction positive ; pour sa remise en cause des idées étroites concernant la responsabilité sociale et artistique ; pour la création d’un dialogue entre les formes d’art noble et la vie ordinaire renversant ainsi les barrières sociales et changeant les normes de la société brésilienne.